back_mps

Addiction à la cocaïne : un vaccin est testé

Des chercheurs brésiliens de l’université fédérale de Minas Gereis (UFMG) ont développé une molécule qui stimule la production d’anticorps anti-cocaïne. Ces anticorps, en neutralisant la cocaïne et l’empêchant d’arriver au cerveau, réduisent les effets euphorisants de celle-ci. Ceci réduit par conséquent fortement l’attrait des utilisateurs pour une drogue dont ils ne ressentent plus les effets recherchés.

Ce concept thérapeutique est donc destiné aux patients fortement motivés à l’arrêt et informés de la période de sevrage nécessaire ou en prévention de l’utilisation par des enfants ou des adolescents ou encore dans le combat contre le crack, un dérivé bon marché de la cocaïne.

cocaine