back_mps

L’hôpital réduit le temps consacré aux patients en pédiatrie

Selon les résultats d’une nouvelle étude, plusieurs facteurs propres à l’hôpital affectent le temps consacré aux soins directs des patients pédiatriques.

Le Dr Destino a réalisé une comparaison inter-hospitalière des activités du staff pédiatrique orientées vers les patients. La recherche impliquait 483 médecins résidents au sein de neuf institutions. Durant une journée typique, les résidents passaient en moyenne 13,2 % de leur temps dans des soins directs aux patients, rapportent les chercheurs dans le journal Pediatrics, paru en ligne le 20 avril.

Le temps moyen consacré réellement aux patients variait fortement, de 5,5 minutes à 14,5 minutes par heure. Les facteurs indépendamment associés à un temps important incluaient un nombre de cas moins complexes, un ratio accru patients/médecins et le statut Magnet (un label de soins infirmiers et de qualité de soins aux patients supérieurs). Cependant, la majorité du temps des médecins était consacré à de l’administration, des réunions, le téléphone, les trajets au sein de l’hôpital, etc.

« Nous avons été surpris d’apprendre que le temps d’exposition des médecins aux ordinateurs ne semblait pas réduire leur temps passé aux soins directs des patients, mais cela pourrait être dû aux limitations de notre étude, » a déclaré le Dr Destino.

« Il y a des choses que nous pourrions changer pour augmenter ce temps – cultiver l’importance de l’interaction avec le patient, assurer que les rotations ont de fréquentes rencontres avec le patient et avec une complexité variée de cas, et co-localiser l’espace de travail de l’équipe et des patients.  L’accès facile à l’information à partir de l’ordinateur (par exemple les antécédents du patients et les signes vitaux seconde par seconde) combiné à la compression du travail et aux demandes entrant en compétition empêchent les discussions et les évaluations au chevet du patient. »

Source : Destino et al., Pediatrics 2017.

pediatrie